17, rue de Bavière - 54500 - Vandoeuvre-lès-Nancy
(+33) 03.83.57.81.55
tricot-couture-services@orange.fr

Mobilisation TCS « Coronavirus »

Bonjour à toutes et tous,

Cela fait maintenant plus de 15 jours que les portes de l’association se sont fermées tant pour les adhérentes, stagiaires et salarié(e)s…

2 jours après avoir fermé nos portes, nous avons été sollicités par des associations d’accompagnement à domicile, caritatives, des EPADH… pour la fabrication de masques en tissu.

Au même moment La DDCS de Meurthe et Moselle (Direction Départementale de la Cohésion Sociale), service de l’Etat,  nous a demandé de les soutenir dans le projet de fabrication de masques pour les associations caritatives du département, telles que la Banque Alimentaire, le Secours Populaire, la Soupe des sans-abris….certaines MJC. La DDCS a recensé les besoins et a été la coordinatrice de la mise en œuvre de l’action !

Nous ne pouvions rester insensibles face à la détresse des personnes qui interviennent auprès des  personnes fragiles ou démunies…et qui chaque jour œuvrent sur le terrain.

Aussitôt nous avons mobilisé quelques « forces vives » (non malade), dont Hakima, encadrante technique et lui ai demandé si nous pouvions, nous, agir pour fabriquer ces masques ? la réponse a été immédiate et nous nous sommes retrouvées à l’association. Elle a réfléchi et élaboré un prototype, j’ai contacté des adhérentes, salarié(e)s et bénévoles pour nous aider à fabriquer. Dès le vendredi nous avons commencé à chercher les tissus en coton, en polaire, les élastiques… tout ce qui était nécessaire à la fabrication de ces masques (gestes barrières) dont tant de personnes ont  besoin.

Nous avons pris contact avec un de nos clients, Paméla Manzano-Quil de l’association Bou’ de Nature pour lui demander l’autorisation d’utiliser sa matière polaire et élastique que nous avions en stock dans nos ateliers. Habituellement avec ces matières nous fabriquons des inserts pour les couches lavables pour bébé. La réponse a été immédiate, c’était un OUI, sans discussion ! « Bien sûr vous pouvez les utiliser, sans problème ! »

Le processus était lancé : traçage, coupe, mise en sachet de « kits d’assemblage » de masques.

Des bénévoles sont préposés à la coupe, d’autres viennent chercher les kits et les cousent à domicile, chacun et chacune, avec ses moyens ! Une belle chaîne d’entre aide s’est mise en place et aujourd’hui ce sont plus de 800 masques qui ont été fabriqués, tout en récup et en solidarité!

Un partenariat a été aussi mis en place avec un atelier protégé de l’AEIM à Heillecourt pour le lavage des masques (avant distribution)

Malgré cela …. La demande ne cesse de croître, les associations ont encore besoin de plus de masques … alors nous allons continuer à répondre PRESENTS !

L’AFNOR a mis à disposition un nouveau modèle de « masque barrière » mais pour cela il faut de la popeline (tissage très serré). Nous avons pu en obtenir grâce à la Grande aux Tissus de Dombasle.

Un grand MERCI à toutes celles et ceux qui ont permis de concrétiser cet engagement pour soutenir les uns qui à leur tours soutiennent les autres …..

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :